www.olivier-hebrard.eu

accueil | photos | contact | 
GAZ de SCHISTE

    Au début des années 1980, Les Marguerites, petite ferme de 12 ha de polyculture, d'élevage et de forêts, était devenue malgré elle une véritable oasis au milieu d'un désert chimique alors en pleine progression. Au cœur de ce magnifique organisme agricole tout en mosaïque, la source de la Douce Font restituait à travers ses eaux pures tout l'amour que ma famille avait toujours porté à ce coin de terre dont elle avait la modeste charge depuis de nombreuses générations de paysans (et non d'exploitants agricoles ...). Ses eaux, tel le sang de cet organisme, de par leur pureté, avait permis le maintien d'espèces fragiles telles que le cresson, le triton palmé et l'écrevisse à pattes blanches (Austropotamobius Pallipes). Je m'estime très privilégié d'avoir pu vivre à notre époque l'enfance que j'ai eue dans cette ferme paysanne sortie d'un autre temps, où l'on vivait avec la nature et non contre la nature. Vision qui a façonné tout le reste de mon parcours … consciemment ou inconsciemment.

    Après la vente de la ferme - j’avais alors 8 ans -, le changement brutal des pratiques agricoles (création d’un étang au niveau de la source, pompages intensifs, utilisation de pesticides et d'engrais minéraux, suppression des haies, ...) a conduit à la chute de la biodiversité et à la disparition totale de la population d’écrevisses à pattes blanches, et ce, en moins de deux années. Depuis lors, sensibilisé par mon père, je n'ai cessé de parcourir les rivières, les sources, les forêts, en quête d'émerveillements, et j'ai continué à fréquenter de près la paysannerie pour me nourrir de toutes les solutions alternatives (agroécologie, permaculture, agroforesterie, biodynamie, …) susceptibles de bâtir l'agriculture et la société de demain. En parallèle, j'ai eu la chance de suivre des études en géologie, hydrologie, hydrogéologie et agronomie, jusqu'à un Doctorat à l'INRA (environnement, sciences de l'eau, agronomie).

    Ainsi, avec pour terreau fertile l'enfance que j'ai vécue, nourri par mes expériences, la paysannerie, la nature, des lectures, le monde de la recherche agronomique, le milieu associatif, sans jamais juger j'essaye aujourd'hui de faire ma part en tachant de promouvoir et d'accompagner (conseil, technique) de belles alternatives au modèle agricole dominant, ce dernier nous menant à grande, très grande vitesse, vers une impasse sans précédent ...

Tous droits réservés © Olivier Hébrard